Revue Feuilleton

Palestinien et activiste… musical

Auteur. William Irigoyen  |  Ill. Lucy Watts

Palestinien et activiste… musical

Ramzi Abu Redwan a grandi dans le camp de réfugiés d’ Al Amari à Ramallah. Dès son plus jeune âge, il rejoint les rangs des combattants palestiniens en lutte contre Tsahal avant que sa route ne croise celle de musiciens. Devenu altiste en 2005, il fonde l’ association Al Kamandjati – “Le Violoniste” – qui se bat pour que la musique devienne un rêve accessible aux enfants de Palestine. Faisant de la pratique musicale un acte de résistance, l’ activiste-musicien revient, dans son entretien avec William Irigoyen, sur le sens de son engagement.

Extraits

Le professeur m’ a laissé le choix entre quatre instruments : le violon, l’ alto, le violoncelle ou la contrebasse. Je voulais absolument faire du violon parce que, pour être tout à fait franc, c’ était le seul instrument que je connaissais alors. Les autres, je ne les avais jamais vus ailleurs qu’ à la télévision. Lorsque j’ ai été orienté vers l’ alto en raison de la longueur de mes doigts, je ne m’ en suis pas trouvé plus perturbé que cela. Pour moi, en effet, il s’ agissait d’ un violon, certes un peu plus grand, mais un violon tout de même.

“Palestinien et activiste… musical” est un entretien inédit. © Feuilleton, 2012

Cet entretien a fait l’ objet d’ un documentaire diffusé dans l’ émission Arte Reportage le 28 juillet 2012.

Bibliographie

L’ Ame et la Corde, Ivry Gitlis, à paraître en octobre 2012 aux éditions Buchet Chastel

Le Voyage inachevé, Yehudi Menuhin, traduction de l’ anglais par James Du Mourier, Le Seuil, coll. Points actuels

Pork and Milk, un film de Valérie Mréjen, Allia

Dossier

Vers Israël, et retour
Haut de page